Les fabriques de cigares cubains

cigares cubains

À Cuba, le cigare est réputé pour son excellence. Lors de votre voyage, nous vous recommandons de visiter une fabrique de cigare Cubaine afin d’en apprendre plus sur les secrets de fabrication pour ensuite en apprécier leur goût et leur authenticité. Saviez-vous que le véritable cigare Cubain est nommé Habano ? En effet, ils portent cette appellation d’origine protégée si leur production entière à lieu sur l’île avec du tabac planté récolté et transformé à Cuba.

Actuellement, il existe seulement huit fabriques de cigares faits à la main à Cuba. Tandis qu’au début du siècle, on pouvait en compter 120. Il est important de savoir qu’après la révolution, les noms des manufactures ont été officiellement modifiés. Cependant, la plupart sont encore appelés par leurs noms précédents et ont conservées leurs enseignes extérieures.

Au sein de toutes les fabriques de cigares de Cuba, vous verrez affiché des slogans révolutionnaires et des portraits de Fidel Castro, Che Guevara et d’autres célèbres révolutionnaires. Souvent, vous pourrez aussi voir les slogans indiquant « La qualité est le respect des personnes » et « Vous devez prendre soin de la qualité ».

La fabrication des cigares cubains

La fabrication d’un cigare Cubain, appelé Habano passe pas différentes étapes cruciales et nécessite un savoir-faire excellent. En moyenne, au cours de sa création le cigare Cubain passera par 222 différents niveaux avant d’être totalement fini et prêt à être mis en vente. Ce savoir-faire et cette expertise mis en œuvre à la fabrique de cigare affectera l’aspect esthétique du cigare mais aussi son goût et sa façon de se consumer.

Au sein de la fabrique, se trouvent de grandes salles où les rouleurs de cigares travaillent. Ils sont appelés à Cuba : les torcedores. Depuis 1864, une ancienne tradition veut qu’un des travailleurs soit chargé de lire à haute voix des livres et des journaux. Il est choisi par un vote collectif selon la qualité et clarté de sa voix. Évidemment, de temps en temps, la radio est également allumée pour les nouvelles et annonces importantes. Quant au lecteur, son travail est valorisé par un paiement de chacun des rouleurs.

rouleurs cigares

Les rouleurs de cigares sont payés à la pièce, c’est-à-dire au nombre de cigares réalisé. Ils sont chargés de toutes les étapes de production, que ce soit l’étape de tassement, ou la découpe. Un contrôle est effectué pour produire des cigares Cubains d’une qualité exemplaire. Ils seront alors dégustés à l’aveugle par une équipe de six dégustateurs appelés catadores ou des fumeurs de cigare professionnels. Tous les six mois, les cigares sont étudiés rigoureusement dans le but de juger leurs valeurs comme le goût, la découpe, la façon dont il se fume…

Après avoir été contrôlé, les cigares vont alors être préparé à être expédié à travers le monde entier.

La dernière étape sera le packaging, ils seront placés à l’intérieur d’une boite qui sera scellée avec une étiquette comprenant le mot « Habanos » écrit en rouge sur un chevron. Cette étiquette est apposée sur les boites de cigares cubains depuis 1994 comme preuve de garantie de leur qualité.

Il faut savoir que les rouleurs de cigares cubains sont très fiers de leur travail, ainsi l’ambiance dans la fabrique est généralement agréable et joyeuse. Il y a de la musique en permanence, et bien évidemment aux rythmes cubains. Vous pourrez vous en rendre compte lors de votre visite, les rouleurs de cigares vous accueilleront et vous diront bienvenue en tapant leurs chavetas sur leurs tables de travail.

Les marques de cigares cubains

Parmi les principales marques de cigares cubains, vous retrouverez :

  • Cohiba : initialement en production très réduite (uniquement pour la consommation de Fidel Castro, des dirigeants de son gouvernement et pour des cadeaux diplomatiques) et aujourd’hui parmi les plus prestigieux du monde. C’est la marque emblématique des Habanos.
  • Montecristo : parmi les cigares les plus populaires au monde, avec 31% des ventes totales (notamment la vitola Montecristo N°4) et dont le nom provient du livre le plus acclamé des torcedores : El Conde de Montecristo, d’Alejandro Dumas.
  • Romeo y Julieta : considérés comme les favoris de Winston Churchill, à qui on doit beaucoup des vitolas qui existent aujourd’hui.
  • Hoyo de Monterrey : dont les feuilles viennent de la vega (plantation de tabac) située sur les rives de la rivière qui traverse San Juan y Martínez, au cœur de la Vuelta Abajo, la zone du meilleur tabac cubain, et dont l’anneau porte la même inscription qu’on peut lire sur ses portes de la plantation : “Hoyo de Monterrey. José Gener. 1860”.
  • H. Upmann : fondée par un banquier allemand amateur de cigares cubains, cette marque est une des plus anciennes de Cuba et est considérée aujourd’hui comme l’une des plus célèbres d’origine cubaine.

Les fabriques de cigares

À La Havane, capitale de Cuba, vous retrouverez les usines de fabrications de cigares suivantes :

Il faut savoir que chaque usine possède une spécialisation dans un nombre de marques avec une saveur propre.

  • H. Upmann (maintenant appelé Jose Marti)
  • Partagas (Francisco Perez allemand)
  • Romeo Y Julieta (Briones Montoto)
  • La Corona (Fernando Roig)
  • El Laguito, qui avait ouvert ses portes au milieu des années 1960 comme école de formation.
  • Laguito a été la première usine à utiliser des femmes, et aujourd’hui encore, la majorité des 94 ouvriers rouleurs sont des femmes.

Notez qu’il est également possible de visiter la manufacture de Pinar del Río, Fabrica de Tabacos Francisco Donatien. Elle fut créée en 1961 dans une ancienne prison. Vous pourrez y admirer les torcedores assis l’un à coté de l’autre devant leur établi produisant des cigares de tailles identiques avec une rapidité incroyable.

À Pinard el Río, vous aurez aussi la chance de voir les champs de tabac et pourrez visiter une finca pour comprendre le processus de cultivation et de récolte.

Et à Santa Clara, se trouve une fabrique de cigare : Fábrica de tabacos constantino Pérez Carrodegua. Il est possible de la visiter du lundi au vendredi en matinée. Elle y produit notamment des Montecristos, des Partagás et des Romeo y Julieta.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails sur la visite des fabriques de cigare à Cuba, nous serions ravis de vous renseigner.


Découvrez tous nos circuits à Cuba

Circuits Cuba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 1 =