Le circuit était plus qu’agréable.

Je ne peux qu’approuver l’ensemble de la description de votre itinéraire et de ses remarques. Le circuit était plus qu’agréable.

Les raisons de cette appréciation sont multiples, mais l’essentiel tient à la personnalité de notre guide. Il fut d’une gentillesse et d’un professionnalisme rare. Hors la connaissance inouïe de la langue française, il s’est montré constamment à l’écoute de chacun d’entre nous même au delà de son rôle de guide, en anticipant les situations qui auraient pu nous être difficiles.

Pour les hébergements, nous sommes passés du passable à l’excellence. Des deux couples, nous avons été celui qui eut le moins de chance dans le choix des chambres.

Si à La havane, la bonne humeur et la bonhommie de l’hôte a compensé la maigre qualité de la salle d’eau qui nous était destinée dans la chambre de l’étage, il est vrai que ni la pression de l’eau ou sa chaleur, doublées d’un écoulement des eaux usées plus que pénible, nous ont rendu l’hygiène difficile. Ajoutons à ceci que l’immeuble et les escaliers en particulier, sont vétustes. Le quartier, bien que typique, est globalement délabré, bruyant et sale, c’est peut être ce qui donne la véritable image du vieux La Havane. J’ajoute que l’acheminement des bagages à travers les trois niveaux d’étages est une véritable épreuve.

Le logement de Vinales est sans reproche, si ce n’est un incident de serrure qui nous a valu de rester à l’extérieur avant que n’interviennent, Maylin, prévenue téléphoniquement grâce à une voisine, puis de son mari et enfin d’un autre personnage, pour qu’enfin nous puissions rentrer dans notre chambre pour dormir après une journée bien remplie. Pour ce qui est de l’hôtesse, elle fut à la hauteur. De par le livre d’or laissé dans notre chambre, nous avons lu que les occupants précédents avaient également beaucoup apprécié l’efficacité et la gentillesse de Maylin. Cela nous a amené à demander si Maylin accepterait de nous préparer un repas, ce qu’elle s’est empressée de faire. Ce fut un très bon repas, copieux et comparable à celui d’un bon restaurant local.

Le logement de Trinidad fut le moins agréable, une fenêtre donnant sur le couloir, qui devait donc être fermée en permanence pour que nous ayons un minimum d’intimité. Une salle d’eau dont l’eau chaude fut plus que rare et tardive. La prise des repas de petits déjeuners copieux, dans un lieu exigüe, peu clair. Nos amis étaient mieux lotis à l’étage, avec terrasse en plein air.

Terminons par le meilleur, pour ce qui est de l’hébergement, certes moins typique, mais tellement agréable en fin de parcours, les trois jours passés dans le complexe Iberostar. Tout y est pour le confort et la relaxation, chambres spacieuses, salles d’eau luxueuses, terrasse etc.
Les abords sont luxuriants, arborés de palmiers et de nombreuses essences. Des parterres fleuries entretenus en permanence, des piscines en nombre, des personnels agréables et cerise sur le gâteau, des zones réservées avec  ou sans enfants. Des restaurants au nombre de sept, au delà des buffets, dont le fonctionnement particulier, sur la base de réservations, préserve le calme dans la salle et la disponibilité des personnels. La plage au sable blanc, la mer bleue et calme, les paillotes et buffet portent à abuser des bienfaits du soleil.

Le contenu du circuit, nous a amené à mieux comprendre l’histoire et l’économie de l’ile. Les commentaires,  souvent bien venus de notre guide, nous ont été très précieux, tant dans les phases de transport que sur les sites. Ils venaient souvent en complément de ceux prodigués en espagnol par les guides locaux.

Afin de conclure, je parlerai de réussite pour l’ensemble du voyage. Je le recommanderais avec quelques petits changements dans les hébergements à La Havane et à Trinidad, mais avec Asiel, sans qui le voyage n’aurait pas eu la même saveur !

Pascal, Serge et famille (2016)