Nous avons aimé Cuba

Le retour s’est parfaitement passé et nous avons aimé Cuba. Le circuit très agréable.
Pour les logements : dans l’ensemble c’était bien. La gentillesse des hôtes charmant.
Les chauffeurs ont été parfait. REINIER très très bon chauffeur. Les véhicules, parfait. Les routes, l’état devrait faire des rénovations surtout pour les trous grand de 60 cm sur l’autoroute !
Pour la nourriture, elle était bonne mais sans plus. Nous avons malgré tout mangé une langouste sur une petit plage magnifique : Cayo Jutias. Les petits déjeuners parfaits.

Nous n’avons pas pu voir des sucreries, des usines de rhum, d’autres industries et je trouve cela très décevants car c’est important de voir les gens travailler. Cela m’a beaucoup peiné car j’étais partie en espérant voir quelque chose de concret. Je travaille aussi dans une usine et nous aimons voir d’autres belles fabriques. Donc de ce côté-là très triste d’avoir rien vu sauf la fabrication des cigares.Les gens sont charmants et  je trouve que l’Europe exagère en quantité par rapport à Cuba ? Voir les épiceries, les rationnements de nourriture, le peu à gagner pour un mois de salaire, etc… J’apprécie que l’Etat paie les frais médicaux, les écoles, les uniformes de enfants, etc. Cela est parfait, mais il faudrait que ce peuple vive un peu mieux.

J’ai trouvé le manque de musique, d’ambiance, de danse. La Havane possèdent des musiciens mais seulement dans les restaurants de touristes. Si tu as 3 restos il y a 3 musiques différentes, cela n’est pas très agréable car tu ne sais pas bien entendre 1 seule musique. Donc de ce côté ambiance j’ai trouvé cela très pauvre. J’aurais espéré avoir de la vie dans les familles, mais ils sont tous devant leur pc, Gsm, ou tv et rien n’est vivant, sauf la ville de Trinidad bien plus égaillée, plus agréable.

La végétation est magnifique, je ne comprends pas bien pourquoi cette île bien verte ne possède presque pas d’oiseaux sauf des vautours qui rodent partout. Cela m’a étonné car quand je suis rentrée chez moi j’ai tout de suite entendu les oiseaux chantés. Pourquoi ne pas importer des oiseaux tropicaux !

Nous avons beaucoup apprécié la propreté des gens, des villes, des voitures, etc.
Fabienne et Françoise (2019)